Biden contre Trump : Le Feu contre l’Eau!

 

Le 3 Novembre prochain auront lieu les élections américaines. Donald Trump est candidat à un second mandat et son adversaire sera Joe Biden.

Ce démocrate, âgé de 77 ans, vice-président des Etats Unis de 2009 à 2017, a la réputation d’être proche de ses électeurs, d’aimer les gens et les contacts humains.

 Scorpion ascendant Sagittaire, il est souvent qualifié de « candidat normal » par la presse, sans doute en opposition à Donald Trump, dont l’ascendant Lion et la dominante « feu » dans son thème, s’opposent au calme de la dominante « eau » (Sentiments) et « air » (intellect) de Joe Biden.

Dans le thème de ce Scorpion, les deux planètes maîtresses du Scorpion, Mars (ici en domicile en scorpion) et Pluton (ici en maison VIII, maison du scorpion) sont au carré d’elles même. Ce qui signe une nature instinctive, déterminée, inflexible, une énergie furieuse, et aussi une volonté de puissance, avec une certaine dose d’agressivité.

Cette volonté de pouvoir est assouplie par son ascendant Sagittaire, et par son soleil conjoint Vénus et Mercure, à l’ascendant. Cette très belle configuration lui apporte son côté chaleureux, jovial, charismatique, et signe une harmonie intérieure. Et comme cette conjonction Soleil, Vénus, Mercure est trigone Jupiter et sextile Neptune, son autorité Scorpion est assise sur des qualités d’organisation, une puissance vitale orientée vers une ambition réalisatrice, et une très belle intuition.

Cependant, cette belle conjonction solaire est située dans la Maison XII, maison des épreuves majeures de l’existence. Et en matière d’épreuves, Joe Biden a donné, puisque à l’âge de 29 ans, sa femme et ses trois enfants ont été victimes d’un accident de voiture. Seuls ses deux fils en sont ressortis vivants ! (Lune Noire en VIII). Et en 2015, nouveau drame, un de ses fils meurt d’un cancer !

Sa Lune en Maison V et en Taureau, confirme l’importance qu’il attache à la famille et à ses enfants, autre facteur qui adoucit sa volonté de puissance Plutonienne.

Il a, d’après les médias, la réputation d’être un « gaffeur ». Et son Uranus conjoint au descendant, et trigone Neptune n’y est pas étranger. Outre les intuitions fulgurantes inspirées par Neptune, son Mercure au trigone de Jupiter, sert favorablement son discours politique, mais peut parfois être teinté de « courts circuits » verbaux, chers à Uranus. Mais ces dérapages seront plus du genre gaffe d’inattention, que provocation verbale à la manière de Donald Trump, pour qui Uranus conjoint Soleil signe une marginalité quasi pathologique.

Deux personnalités différentes ! : un homme tranquille en apparence, en qui couve le feu d’un côté, et un homme de feu qui adore mettre le feu et qui ne s’en prive pas ! Le combat sera-t-il loyal dans cette période d’instabilité sanitaire et financière ? A suivre …..

Ecole d’astrologie d’Enghien

Chris Van der Voort

 

img20200911_14114200

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.