Devinette de rentrée..

La rentrée se profile, les beaux jours s’éloignent….Pas très drôle tout ça !

Et si pour le « fun », nous débutions cette rentrée par une devinette :

Quel est le rapport entre l’astrologie, Spinoza, Dane Rudyar et  Yung  ?

Vous donnez votre langue au chat ?

 Et bien voilà :

Pour Spinoza,  nous sommes déterminés, conditionnés par nos goûts, notre parcours, nos affects, qui font que l’on ne peut pas choisir d’être telle ou telle personne…(Une détermination qui s’apparenterait à un thème de naissance, vous ne trouvez pas ?)

Déterminés, oui, mais libres, et toujours selon Spinoza, la liberté consiste à comprendre qui on est, quelles sont nos limites, et nos schémas de fonctionnement qui nous emprisonnent et nous empêchent d’être intensément nous-mêmes. Il s’agit donc de se débarrasser des idées fausses, des rêves impossibles et des événements castrateurs qui nous ont  conditionnés. Ceci afin de se réapproprier  notre  essence:  être  nous-mêmes,  devenir ce que nous sommes vraiment…. Ce qui revient à  vivre le potentiel de notre thème de naissance.

 Et  nous arrivons au 2ème maillon de notre devinette :

Dane Rudyar, grand astrologue du début du XX siècle a, le premier, fait la connexion entre le cheminement intérieur et l’outil astrologique. Le thème natal serait  une graine qui contient tous les potentiels de l’individu. Au fil du temps et des événements, l’introspection et la compréhension des transits planétaires permettront de faire éclore ce potentiel, de dénouer le passé pour mieux vivre  le présent de libérer l’avenir  et s’accomplir.

Nous sommes donc confrontés à la nécessité de nous transformer, de dépasser de notre « petit moi » …

Et nous en arrivons au 3ème maillon de notre devinette, c’est-à-dire l’individuation de Yung, à savoir émerger du ventre collectif que constitue la tradition, la religion, la culture et la moralité pour être enfin « Soi », s’accepter et retrouver sa personnalité profonde pour vivre selon son rythme personnel, ce qui par essence est la définition et le but suprême de l’astrologie. 

Voilà une reprise des News Letters  qui nous mène sur les chemins du bonheur et du bien vivre, avec comme alliées principales à la fois la connaissance approfondie de notre  thème de naissance et le suivi des transits planétaires qui nous accompagnent tout au long de notre vie.

 

Ecole d’astrologie d’Enghien

C Van der Voort

 

 

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Devinette de rentrée..

  1. Brigitte BRUN dit :

    Et oui, j’aime beaucoup la pensée de Jung et j’avais lu que lorsqu’il « séchait » sur un cas il faisait appel à l’astrologie (mais je ne sais plus dans lequel de ses livres). En revanche j’ai retrouvé sur Internet une lettre adressée au Pr Ramm. La voici :
    Dear Pr.Ramn,

    Je n’ai pas encore reçu l’Astrological Magazine, mais je veux quand même répondre tout de suite à votre lettre.
    Vous voudriez savoir ce que je pense de l’astrologie ; il y a plus de trente ans que je m’intéresse à cette préoccupation de l’esprit humain. Ce qui m’intéresse avant tout en tant que psychologue, c’est la question de savoir comment la complication de certains caractères peut-être élucidée au moyen de l’horoscope. Dans les cas de diagnostic psychologique difficiles, je fais la plupart du temps dresser un horoscope pour disposer d’un point de vue, nouveau. Dans beaucoup de cas les indications de l’astrologie contenaient une explication pour certains faits que je n’aurais pas compris sans elle. D’une telle expérience j’ai tiré la conclusion que l’astrologie présentait un intérêt tout particulier pour le psychologue. Elle est fondée sur un fait psychologique d’expérience que nous appelons « projection » – c’est-à-dire que ce que nous trouvons dans les constellations astrales, ce sont en quelque sorte des contenus de l’âme. A l’origine il en est résulté l’idée que ces contenus provenaient des astres, alors qu’ils n’ont avec eux, en fait, qu’une relation de synchronicité*;
    Je conviens que c’est très singulier, et que cela jette une lumière étrange sur la structure de l’esprit humain.
    Ce que je regrette dans la littérature astrologique, c’est surtout l’absence d’une méthode statistique par laquelle certains faits fondamentaux pourraient recevoir une base scientifique.
    J’espère que ma lettre à répondu à votre question.

    Yours sincerely
    [C.G.Jung]

  2. chris dit :

    Merci Brigitte de ce très beau témoignage

    Amitiés

    Chris

  3. Martine dit :

    Analyse toujours aussi percutante
    Merci pour cette devinette de rentrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *