Acte II : En scène Neptune, Saturne, Pluton, Mercure et Mars.

Acte II : En scène Neptune, Pluton, Saturne, Mars et Mercure.

 

Notre dernière représentation théâtrale ayant eu un grand succès, une lectrice nous ayant même attribué un Molière !, nous allons jouer les prolongations.

Nous retrouvons donc sur la scène astrologique les planètes, chacune avec sa personnalité, son « look », son énergie.

Actuellement, Mercure et Mars sont conjoints en Cancer, opposés à Saturne Pluton en Capricorne, les deux conjonctions étant trigone et sextile à Neptune en Poisson….

 

Vous êtes le public, vous ressentez les énergies planétaires, le rideau se lève …

Dès l’ouverture on remarque trois groupes de personnages :

Sur l’estrade des Cancers, en pleine lumière, Mars et Mercure conversent. Débat animé, vivant. Ils sont comme deux frères qui se chicanent mais qui s’adorent.

Mars d’habitude si agressif, si viril, a laissé son armure de soldat et son désir d’affirmation au pied de l’estrade des Cancers. Il en deviendrait presque vulnérable ! Il est à côté du brillant Mercure, qui, depuis qu’il est sur l’estrade des cancers, devine l’autre, le perçoit avec une grande sensibilité. Ils parlent du passé, de la famille, ils sont complices.

Sur l’estrade du Capricorne, qui se trouve dans un coin sombre de la scène, Saturne et Pluton discutent violemment. Ils parlent de leur généalogie, de leurs ancêtres, de destruction. 

Ils sont à la fois adversaires et alliés. Leur dialogue est emprunt de désespoir et de terreur. Pluton veut prendre le  pouvoir. Il envenime le conflit. A ses cotés, Saturne, tout en dépouillement et en limites,  ne veut pas céder de terrain. Il est sur  son estrade Capricorne et veut, lui aussi garder le contrôle. Il en résulte pour le  public  un ressenti d’angoisse, une peur de l’anarchie, de la destruction.

Et ces deux estrades sont face à face : le public ressent l’ambivalence des deux groupes, des deux estrades : le Cancer et le Capricorne : c’est comme un conflit familial entre le père et la mère, entre l’autorité et l’affectif.

C’est alors que l’estrade des Poissons, s’illumine sur un décor aquatique. Neptune est tout en rêves et en émotions. Son estrade rayonne au sextile de celle du Capricorne, et au trigone de celle du Cancer. Et Neptune, dans son costume terne de doutes et d’hésitations, va illuminer la scène et les planètes qui s’y trouvent en apportant, sensibilité, charisme, intuition.

La salle ressent cette empathie. Pluton aussi. Habitué aux costumes d’ombres et de silence, il devient visionnaire, irrationnel sous les spots de Neptune.

Pluton et Neptune se retrouvent sur la scène, loin de la violence, et le public rêve de jours meilleurs, de renaissance, d’un monde nouveau, profond, sensible.

Et le rideau se ferme sur un tonnerre d’applaudissement du public, plein d’une énergie d’espoir et de compassion Neptuniens.

 

Ecole d’astrologie d’Enghien

Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Acte II : En scène Neptune, Saturne, Pluton, Mercure et Mars.

  1. Montoya evelyne dit :

    Faisant partie du public, je vous remercie pour ce spectacle et aimerais bien avoir un autographe de Neptune!
    À bientôt pour l’acte |||.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *